À 13 ans, il rédige cette lettre d'adieu avant de mettre fin à ses jours. Ses parents la publient sur Facebook pour sensibiliser toutes les autres familles...

Image illustrant l'article À 13 ans, il rédige cette lettre d'adieu avant de mettre fin à ses jours. Ses parents la publient sur Facebook pour sensibiliser toutes les autres familles...

Un garçon de 13 ans s'est pendu dans la maison de ses parents à West Brighton (Etats-Unis). Il a laissé une lettre d'adieu poignante que ses parents ont tenu à publier pour sensibiliser d'autres familles...

La famille Fitzpatrick, a vécu un véritable drame le 11 août dernier. Maureen et Daniel sont parents de 4 enfants dont le petit Danny qui avait 13 ans. Ils menaient une vie tranquille jusqu’à ce jeudi vers 17 h 30, heure fatidique où leur fille âgée de 17 ans a retrouvé son petit frère Danny, pendu avec sa ceinture.

Le jeune Daniel Joseph Fitzpatrick, subissait de nombreuses agressions et maltraitances de la part de ses camarades d’école, la « Holy Angels Catholic Academy ». Il le vivait très mal et n’a trouvé d’autre solution que de mettre un terme à sa courte existence.

Devant ses notes à la baisse et ses problèmes d’intégration l’école avait décidé de le rediriger vers un autre établissement.  La directrice prétextait qu’il vivrait mal le fait de refaire l’année dans la même classe ! Tout de suite après, en juillet, le petit avait écrit une lettre dans laquelle il racontait son tourment. La lettre n’a jamais pu être postée. Ses parents l’on retrouvée et on décidé de la rendre publique :

L’enfant y explique que ses amis s’étaient retournés contre lui. 5 garçons : Anthony, John, Jose, Marco et Jack le harcelaient très souvent à cause de son poids, son tempérament docile, ses notes, etc. Il avait même fini par se battre avec 2 d’entre eux et était même allé se plaindre à ses professeurs, mais en vain.

 Le harcèlement était continuel et devenait insupportable. Dans sa détresse, Danny, avait l’impression que tout le monde l’abandonnait et le rejetait surtout que l’établissement avait remboursé les frais de son inscription à ses parents et qu’on « ne faisait rien pour l’aider » !

Extrait de la lettre: 

'J’écris cette lettre pour raconter mon expérience au collège Catholique Holy Angels Catholic Academy.

Au début, tout se passait bien, j’avais plein d’amis, de bonnes notes et une belle vie. Mais un jour, j’ai déménagé et quand je suis revenu tout était différent. Mes anciens amis avaient changé, ils ne me parlaient pas et ne m’aimaient plus. Au moment de rentrer en cinquième, Anthony et moi avons redoublé. Mais lui, s’en est pris à moi à cause de ça. Il a commencé à me harceler avec John, Marco, Jose et Jack, ça n’arrêtait pas. Lorsque je me suis battu avec Anthony, ils ont fini par arrêter de me maltraiter, sauf John qui était énervé. Tout ça s’est fini avec des radios pour mon petit doigt à cause de John. J’ai fini par me battre avec John et ai eu le petit doigt cassé. '

Daniel (le papa), s’exclame en disant dans une vidéo publiée sur Facebook :

'Vous avez la chance de pouvoir prendre vos enfants dans vos bras chaque jour et chaque nuit et ce, jusqu'à la fin de vos jours et des leurs. Moi, je n'ai plus cette chance. Vos petits monstres me l'ont arraché ainsi qu'à ma femme et notre fille. Danny était gentil, doux  et il n'avait pas une once de méchanceté en lui... J'aimerais tellement l'entendre me dire 'Bonjour papa' à nouveau, j'en profiterais pour lui dire chaque jour que je l'aime comme je le faisais avant.'

Cette famille en détresse veut par ce geste faire comprendre aux responsables des établissements et aux parents d’élèves l’importance de leur rôle. Ils se doivent d’inculquer des valeurs nobles aux générations grandissantes et de faire en sorte qu’aucun être humain à leur charge ne vive un tel supplice ou ne fasse vivre un tel calvaire à autrui !

COMMENTAIRES