Comment l’hôpital s’automatisera-t-il à l’avenir ?

Image illustrant l'article Comment l’hôpital s’automatisera-t-il à l’avenir ?

Les améliorations technologiques ont soulagé nos sociétés de nombreuses tâches dangereuses, douloureuses et difficiles. Il n’y a aucune raison que cela ne continue pas, surtout à notre époque où les innovations sont de plus en plus importantes et fréquentes. S’il y a bien un milieu où les améliorations techniques seraient bénéfiques à tous, c’est évidemment celui de la santé. Alors, comment les hôpitaux s’automatiseront-ils à l’avenir ?

Le futur du lit d’hôpital

On y pense assez peu souvent, mais les roues des lits d’hôpitaux sont le résultat d’une technologie complexe qui n’existe pas depuis si longtemps. Les roulettes omnidirectionnelles sont fragiles et il a fallu beaucoup de travail pour obtenir des roues industrielles solides et fonctionnelles comme celles que l’on trouve sur RS Components.

Pour autant, il ne faut pas croire que ces roues, aussi satisfaisantes qu’elles soient, ne puissent pas être améliorées. Dans un avenir proche, les hôpitaux seront probablement tous équipés de lits automatiques qui seront capables d’emmener le malade d’un point A à un point B sans effort. Bien sûr, une étape intermédiaire consisterait à simplement motoriser ces lits pour aider les brancardiers dans leur tâche.

La gestion des malades

C’est une question à laquelle ceux qui ne travaillent pas dans un hôpital pensent peu, mais l’automatisation du système de sauvegarde et de traitement des dossiers des patients pourrait faire une très grande différence dans la qualité des services hospitaliers. De plus, cela faciliterait grandement la tâche des personnels soignants.

Effectivement, en automatisant le traitement de ces informations grâce à du matériel et des logiciels adaptés, il serait possible de limiter les risques d’erreurs médicales. N’importe quel membre du personnel pourrait immédiatement prendre connaissance de toutes les spécificités du patient et de sa situation avant de prendre la moindre décision. L’obtention de ses informations serait possible même lorsque le patient n’est pas en état de les transmettre.

L’impact de la téléconsultation

La téléconsultation, comme son nom l’indique, c’est le fait de consulter un médecin à distance. Ce procédé est de plus en plus utilisé par les médecins de ville afin de désengorger leur cabinet en s’occupant à distance des patients qui ont seulement besoin d’un renouvellement d’ordonnance ou de quelques conseils.

Ce principe pourrait être adapté aux hôpitaux, notamment aux urgences. Cela permettrait de les désengorger et d’offrir un accès à distance dans les zones où les hôpitaux se font rares. Bien sûr, la téléconsultation ne serait préconisée que pour les patients qui se sentent mal, qui s’inquiètent, mais qui se rendent aux urgences sans réelle nécessité. Ils sont bien moins nombreux que l’on pourrait le croire, mais la téléconsultation permettrait de s’en occuper à distance et de gagner un temps précieux.

COMMENTAIRES