Comment préparer un voyage en bateau

Image illustrant l'article Comment préparer un voyage en bateau

Après moult hésitations, vous avez décidé de prendre le large. Pendant plusieurs jours, vous n'aurez que la mer pour horizon et les dauphins pour compagnons. Ça fait rêver... Mais avant d'enfiler votre casquette de capitaine, avez-vous pensé à peaufiner tous les détails ?

Définir votre parcours avec précision

C'est la première des choses à faire. À l'époque de Christophe Colomb, il était tout à fait envisageable de se laisser voguer au gré des vagues et d'établir temporairement domicile dans les petits villages de pêcheurs rencontrés ci et là. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas...

Une fois sorti des eaux internationales, vous devrez vous plier à des procédures administratives très strictes sous peine de poursuites judiciaires. Pour certains pays, votre passeport suffira amplement. Pour d'autres, vous n'aurez qu'à remplir quelques formulaires. Néanmoins, en fonction des relations diplomatiques entre votre pays d'origine et la contrée que vous désirez explorer, il est possible que l'on vous refuse l'accès aux côtes.

Avant de partir à l’aventure, définissez les grandes étapes de votre trajet. Renseignez-vous sur les exigences administratives et conformez-vous-y.

Choisir votre navire avec soin

Si vous partez seul et prévoyez de longer les côtes européennes pendant quelques jours, un simple voilier de 8 mètres fera parfaitement l'affaire. Le même projet au format familial demandera plus d'espace. Dans ce cas, favorisez une location bateau La Rochelle et tournez-vous vers un bateau mesurant 8 mètres de long.

Pour passer tous les beaux jours sur la grande bleue, il faut que vous disposiez de réserves et d'équipement de survie. Sans conteste, un navire de 8 à 10 mètres est vital. Autrement, comment comptez-vous survivre pendant ces 6 longs mois ?

Et enfin... Le voyage autour du monde. Pendant au moins 1 an, vous vivrez tel un nomade. Ne réfléchissez pas trop. Pour pallier à d'éventuel pépins, le mieux est de penser grand. Choisissez un bateau mesurant 10-11 mètres de long pour pouvoir effectuer des réserves et avoir tout le matériel nécessaire.

Vous prémunir contre la maladie

Motivé par l'adrénaline, vous avez tendance à vous prendre pour l'homme d'acier. Il n'en est rien. Des virus indigènes ou des bactéries multi résistantes peuvent vous mettre KO en 2 temps 3 mouvements.

Avant de partir, assurez-vous d'être à jour dans vos vaccins. Si besoin est, en plus des vaccins obligatoires, protégez-vous contre les maladies endémiques dans les zones où vous prévoyez de vous rendre.

Souscrivez à une assurance maladie effective sur l'ensemble du territoire que vous comptez visiter. Si vous vous rendez au Brésil, votre couverture santé doit être capable de vous protéger en Amérique du Sud. Certes, la probabilité pour que vous contractiez une maladie incurable, fatale ou incapacitante est relativement faible. Mais voulez-vous vraiment courir ce risque ?

En prévision des longs séjours en mer, constituez-vous une trousse de santé rudimentaire. Pansements, antibiotiques, matériel de petite chirurgie... En attendant de toucher terre, vous devez être capable de vous maintenir en vie.

COMMENTAIRES