La réaction des enfants Syrien face à l'énorme Buzz de Pokemon Go !

Image illustrant l'article La réaction des enfants Syrien face à l'énorme Buzz de Pokemon Go !

Le phénomène «Pokémon Go» n’atteint pas tout le monde de la même façon. En Europe et aux Etats-Unis des foules entières se réjouissent d’y jouer, mais en Syrie ça a pris une toute autre tournure.

Dans un pays où sévit la guerre depuis 2011, rien que dans la ville de Manbij, l’Unicef estime à 35 000 le nombre d’enfants pris au piège. La semaine dernière, 50 civils dont en grande partie des femmes et des enfants avaient été tués dans des raids aériens.

Cette campagne de sensibilisation a été publiée sur le web par l’organisme Revolutionary Forces of Syria Media Office (RFS). C’est le groupe rebelle qui se bat contre le régime de Bashar al-Assad : 

« Avec l’emballement médiatique immense autour du jeu Pokémon Go, nous avons décidé de faire et de diffuser ces images pour mettre un coup de projecteur sur les souffrances du peuple syrien, qui chaque jour est bombardé par l’aviation du Président Assad » a déclaré en Turquie, un porte-parole du RFS au journal The Independant.

Des enfants de plusieurs villes de Syrie sont pris en photo avec des images de Pokémon imprimées. Les images contiennent donc la ville où ils se trouvent et un appel à l’aide. Une campagne des plus poignantes, qui a eu l’agilité de se joindre avec flegme à la vague médiatique immense provoquée par le jeu ! Faisant valser les amateurs de ce jeu entre leur réalité augmentée et la réalité massacrante de ces pauvres petits…

Cette même campagne a suscité plusieurs réactions sur la toile, entre autres, celle de l’ONG Syria Solidarity Campaign (SSC), qui se bat pour les civils syriens et la visibilité qu’ils méritent.

Un tweet à vous glacer le sang :

« Les Syriens ont des problèmes plus importants que de capturer des Pokémons. Si seulement la réalité augmentée pouvait sauver des vies. »

 

COMMENTAIRES